L'ostéopathie crânienne
   
       

       Connaître plus sur la pratique
       ostéopathique

       L'ostéopathie structurelle
       L'ostéopathie viscérale


       Notre centre


C'est une branche de l'ostéopathie qui s'occupe plus particulièrement de la tête. Malgré le fait que celle-ci ne comporte pas d'articulation (mise à part l'articulation de la mâchoire), les principes ostéopathiques peuvent s'y appliquer, en utilisant des techniques fonctionnelles spécifiques.

Origine

L'ostéopathie crânienne est née durant la première moitié du XXe siècle aux Etats-Unis. Elle fut découverte et développée par William Garner SUTHERLAND, qui était un élève de STILL, le fondateur de l'Ostéopathie.

Philosophie

D'après SUTHERLAND, la légère malléabilité des os du crâne et la manière dont ils sont imbriqués leur autorise une infime mobilité due aux tensions variables des membranes (ou fascias) qui sont attachées à l'intérieur et à l'extérieur du crâne. Une restriction de cette infime mobilité peut engendrer des troubles divers, qui peuvent être résolus en restaurant cette mobilité.

Technique

Elle consiste en légères pressions appliquées à certains endroits de la tête et selon un rythme particulier, de manière très douce. Le patient est allongé et ressent une détente rapide. Il arrive que l'ostéopathe applique le même type de technique au sacrum (os central du bassin situé à la base de la colonne vertébrale), ce qui permet de relâcher les ligaments de la colonne vertébrale, d'où le nom de technique crânio-sacrée (Craniosacral Therapy).

Intérêts, Indications

L'ostéopathie crânienne peut être utile pour traiter certaines douleurs de la tête, certains troubles ORL (vertiges positionnels), les conséquences d'une mauvaise dentition, les suites de traumas de la tête et du cou. Elle est particulièrement recommandée pour les bébés ayant eu une naissance difficile ayant déformé la tête. Elle intervient après la consultation du spécialiste concerné, pour compléter ou renforcer son traitement.

Précautions et effets secondaires

Les techniques crâniennes sont douces et sans danger, à condition de ne pas s'appliquer à des pathologies graves. Ainsi, elle sont interdites en cas de fracture récente, d'hémorragie ou de tumeur du cerveau. Elles n'ont pas d'action sur les maladies neurologiques (paralysies, maladie de Parkinson, épilepsie). Leur effet secondaire le plus fréquent est une détente du patient.




 Urgences
 Des plages horaires sont réservées aux  urgences. Vous pouvez contacter le  cabinet du lundi au samedi de 9h à  12h30 et de 15H a 18H30.


 Conseils
 Vous pouvez trouver ici une liste de  conseils de bien-être, de posture, etc.


 Risques
 Y a-t-il un risque à aller voir un  ostéopathe ? Est-ce que c'est  douloureux ?


 Médecin ostéopathe